5 QUESTIONS A LA BLOGEUSE ANGELINA MOLES

La bloggeuse Angelina Moles est une femme éblouissante.  Avec seslongs cheveux magnifiques, ses courbes amples, et sa mode osée donnant une apparence merveilleuse à cette femme. Encore mieux est son assurance  radieuse ; qu’elle porte une camisole courte et un jean ou une robe sexy. Tout le monde peut se rendre compte qu'Angelina aime son corps et honnêtement s'y sent à l'aise. C’est dire beaucoup pour une personne âgée d’à peine 21 ans qui, ayant traversé des affres de santé majeures est en mesure de changer si radicalement en chair et en esprit. J'ai eu une occasion de poser à Angelina quelques questions personnelles et celles relatives à la peau dans laquelle elle vit.

VOUS AVEZ UTILISÉ LE TERME « SURVIVANT » SUR VOTRE BLOG, MAIS je ne suis pas au courant DE CE QUE VOUS AVEZ TRAVERSÉ. POUVEZ-VOUS ME direun mot à propos de votre sante/corps?

J'ai été diagnostiquée avec PCOS (Syndrome des Ovaires Polykystique) à 17 ans en 2011. ça a changé ma vie sur le coup. Je sais maintenant pourquoi je me sentais mal à l’aise lors de ma période ou en dehors. Mais ça m'a aussi inquiétée. Ils m'ont dit que ce serait difficile pour moi d'avoir des enfants quand il sera temps pour moi de les avoir. Cela m’a brisé le cœur. Mais je ferai avec quand il sera temps. En août 2014 j'ai été hospitalisée avec des multiples caillots sanguins dans les deux poumons, quelque chose de tellement grave d’autant plus que ces caillots sanguins étaient identifiés dans  90 % de cas d’autopsies.

J'ai passé une semaine à l'hôpital mise sous anticoagulants en goutte et en injection pour arrêter les caillots de se former ailleurs. Après l'évaluation de mon état et des facteurs de risque, les médecins sont arrivés à la conclusion que la prise des contraceptifs et un long voyage étaient la cause de la formation des caillots dans la région pelvienne d’où ils se sont déplacés vers les poumons. J'ai passé les six mois suivants de ma vie sous  warfarine, un autre anticoagulant qui est un poison contre les rats. Je vivais dans la crainte. J'ai rencontré plusieurs médecins qui tous semblaient ne pas savoir me traiter parce que j'étais si jeune.

C’est une chance pour moi d’être là et de partager mon histoire avec d'autres femmes. Je suis une grande avocate pour le contrôle des naissances, je l’appliquais principalement pour aider à contrôler mon PCOS, mais je voudrais aussi que les femmes qui en sont concernées s'instruisent sur la façon d'être bien portante et avertie sur cela.

Âgée SEULEMENT de 21 ans, VOUS ÊTES TRÈS JEUNE. alors, ÉTIEZ-VOUS TOUJOURS CONFIANTe d’etre dans votre peau?

Certainement pas. Toute ma vie j'avais la plus grande taille et j’étais l'enfant la plus grande dans ma classe depuis le jardin d’enfant. Je n’étais pas consciente de mon poids jusqu'à ce que les enfants se sont mis à me taquiner en primaire (CE2), mais je ne me suis pas laissée faire jusqu'au collège (cinquième). C'était l'année la plus dure de ma vie.

J'ai pensé à l'automutilation et j'ai aussi développé un léger trouble alimentaire en mangeant une boite de haricots verts et une tranche de pain grillé chaque jour. J'ai rapidement laissé tomber cela parce que, en tant que joueuse de softball, j'avais besoin de calories. Tout au long du lycée j'ai été amie avec tout élève, dites-vous que je suis allée dans une très petite école, tout le monde m'aimait pour mon sens fou de l'humour et une «fausse » confiance en moi. Je me détestais toujours quand je rentrais à la maison et me cachait derrière des portes, mais tout le monde pensait que j'étais si heureuse. La vraie confiance en moi est venue à l'université. Je me suis rendue compte que ce corps était le mien même quand je le traitais mal, pourquoi ne l'aimerais-je pas ? Donc je me suis décidée de me réveiller et  mettre à l'écart les pensées négatives et me rendre compte que je suis la meilleure version de moi-même parce qu'il n'y en a aucune autre.

Parlez-MOI PLUS DE VOS VERGETURES / des cicatrices ? Les exposer dehors POUR que n’importe qui puisse les VOIR EST TRÈS COURAGEUX. VOUS donnez UN EXEMPLE EXCEPTIONNEL À D'AUTRES de VOTRE ÂGE ET de PLUS JEUNEs.

Mes vergetures existent depuis tant que je peux me souvenir. Certaines se sont effacées et vous pouvez les voir à peine mais j'ai acquis de nouvelles. Ces nouvelles m'ont rendue honteuse de mon corps et ça m'a énervée à tel point que je les ai laissées contrôler mon bonheur. J'ai des roses foncé autour de mes seins, en bas de mes flancs et partout dans mon ventre. Me dérangent-elles? Je mentirais si je disais non, mais m'empêchent-elles de m'aimer ? Que non. Tout le monde, chaque homme, a des vergetures. Des vergetures venues de poussées de croissance ; en devenant plus grand, en prenant du poids, par l'amaigrissement et parfois à cause des médicaments que vous prenez. Mais elles ne vous rendent pas laide, elles racontent une histoire, alors pourquoi devrions-nous les cacher ? Je porte des petits blousons et des bikinis deux pièces parce que l'on me permet de porter n’importe quoi et exposer les idées d’imperfection des sociétés.  Les vergetures vont toujours être là, mais au lieu d’essayer de les faire partir ou les laisser contrôler ce que vous portez, embrassez-les. Racontez votre histoire.

QU'ESPÉREZ-VOUS obtenir en ÉTANT OUVERT a propos DE VOS VERGETURES sans les cacher? 

Liberté. Liberté d'idéaux de beauté. Liberté de cacher ma peau. Je vois des femmes plus petites dans leurs bikinis, mettant en valeur leurs ventres et elles ont l'air si libres et ouvertes, alors pourquoi je ne peux pas l’avoir? Ce n'est pas une loi qui dit que porter des vergetures vous mène au crime. Je veux que des femmes sachent qu'il y a d'autres femmes luttant avec des vergetures. Et aussi les hommes. Mon petit ami les a et il me met à l’aisequand j’ai des nouvelles. Qui a fait des vergetures une chose si détestée? Je voudrais rencontrer cette personne et lui faire embrasser chacune de mes vergetures.

SENTEZ-VOUS que SI VOUS ÉTIEZ PLUS MINCE,  LES GENS REGARDERAIENT TOUJOURS VOS vergetures/CICATRICES?

C'est une chose triste à dire, mais je pense que si j'étais plus mince les gens ne feraient pas tant cas de mes vergetures. Il y a cette idée fausse que les femmes grosses ont des vergetures parce que nous mangeons trop, nous restons assises toute la journée et nous sommes le type même d'un des péchés mortels, la gloutonnerie. Et si certaines d'entre nous le sont, qui se soucie? Mais pourquoi y a-t-il des gens, même nous-mêmes, si pressées pour juger? Nous devons tous surmonter le stigmate placé sur les vergetures et chaque autre type de cicatrice. Notre peau est une toile. Chaque toile est différente et couverte de choses différentes. C'est notre individualité, notre caractère unique, notre beauté.

Pour en savoir davantage sur Angelina,  reportez-vous à son blog en consultant ce lien:  

Keepthecurves.weebly.com et aussi instagram @angelina_maryann !


FELIX MUPIDIA LONGI, when he is not planning French lessons, is studying metaphysics. He is deeply involved in studying esoteric sciences, and mysticism in English culture. He lives in Tucker, Georgia.